La mise aux normes du barrage du lac Boivin de Granby est officiellement terminée

Granby, le 7 juin 2019 – La Ville de Granby est heureuse d’annoncer la fin des travaux de mise aux normes du barrage du lac Boivin et que ce dernier est désormais pleinement opérationnel.

Lancée à l’automne 2017, la réfection du barrage constituait un projet d’envergure qui a nécessité un investissement de plus de 6 millions de dollars. Rappelons que les gouvernements du Canada et du Québec ont octroyé à la Ville une aide financière de 2,9 millions de dollars provenant du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées.

« C’est dans un grand esprit de collaboration que nous avons travaillé afin de soutenir la Ville de Granby dans la réfection du barrage du lac Boivin », a souligné le député de Shefford, M. Pierre Breton, au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne. « Je suis très heureux de la contribution de 1,7 million du gouvernement du Canada dans la réalisation de ce projet d’envergure. En plus d’investir dans la qualité de vie des citoyens, cela assure une pérennité en eau potable pour les résidents de la ville de Granby. »

François Bonnardel, député de Granby, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, a tenu de son côté à rappeler toute l’importance de ce barrage. « Le lac Boivin, qui constitue un important lieu de conservation de la nature, est une source de fierté pour la population de Granby et un attrait touristique de premier plan. Le nouveau barrage permettra une gestion encore plus efficace des eaux, au grand bénéfice de la population actuelle et des générations futures. »

Le projet, conçu par la firme TetraTech, a été réalisé conjointement par Construction Injection EDM de Québec et Mécan-Hydro, une entreprise granbyenne qui a fourni les vannes du nouveau barrage.

Construit au début des années 1900, le barrage a toujours été d’une importance capitale dans le développement social et industriel de la Ville de Granby. Arrivé à la fin de sa vie utile, le barrage devait être reconstruit afin de respecter les exigences gouvernementales.

« La réfection du barrage du lac Boivin est parfaitement en lien avec notre vision », a conclu le maire de Granby, Pascal Bonin. « Parmi les aspirations qui guident nos actions et notre développement à l’intérieur de notre planification stratégique 2018-2022, on retrouve celle de placer les milieux naturels au cœur du mieux-être de la collectivité. C’est dans le respect de cet engagement que nous avons oeuvré. »

L’administration municipale de Granby tient à remercier toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à ce projet, en particulier ses partenaires provenant des autres paliers gouvernementaux.

 

 

 

Source :
Marc Antoine Morin
Division des communications
450 577-3599