Logo de la Ville de Granby

Le lac Boivin et le parc Daniel-Johnson sont des symboles de fierté pour la population. Ces lieux de rassemblement riches en activités sont à l’origine du concept choisi pour le logo. La fontaine du lac est un symbole remarqué et attrayant tant pour la population que pour les visiteurs et visiteuses. Présentes dans plusieurs secteurs de la ville, les fontaines sont très symboliques : essor, épanouissement, développement, richesse, réussite, équilibre. Quant au slogan « ville rayonnante », il appuie le logo et dicte l’orientation de la ville.

Sur le plan des couleurs, du point de vue social, le vert représente la jeunesse, la nouvelle génération. Le bleu illustre la population active et l’ocre est associé aux personnes aînées, à la sagesse. Sur le plan économique, le vert illustre le volet environnemental, le bleu l’activité commerciale et l’ocre le volet culturel. Le slogan en bleu rappelle le lac Boivin et la rivière Yamaska. Enfin, le choix de la typographie sans empattement permet au logo de traverser les tendances alors que le gras du caractère et la couleur noire transmettent la force de la ville.

 

Emblème floral

La Ville de Granby a choisi l’asclépiade comme emblème floral pour la représenter. Indigène dans la région, l’asclépiade est également connue sous le nom de soyer du Québec ou petit cochon. C’est une plante colorée, odorante, bien adaptée dans les milieux pauvres et tolérant la sécheresse qui attire, entre autres, les papillons et les colibris.

Le choix de l’asclépiade comme emblème floral est notamment lié au fait que la fibre d’asclépiade est exploitée dans une entreprise au Carrefour d’innovations en technologies écologiques avec l’Université de Sherbrooke.

Qui plus est, le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) abrite le Centre de découverte du Soyer du Québec qui offre la possibilité aux citoyennes et citoyens ainsi qu’aux touristes de visiter une exposition permanente présentant les possibilités de l’exploitation de la fibre d’asclépiade.

Cet emblème floral renforce l’image de Granby comme pionnière dans l’exploitation durable du soyer et valorise les efforts de conservation du monarque, un papillon qui dépend de l’asclépiade pour accomplir son cycle de vie. D’ailleurs, chaque automne a lieu au CINLB le Festival du monarque, une activité familiale très populaire.