Service des incendies

Avertisseur de fumée

 

 

Les statistiques au Québec des 10 dernières années démontrent qu'en moyenne 50 décès surviennent annuellement lors d'incendies de bâtiment. Seulement 42 % des bâtiments incendiés étaient munis d'avertisseurs de fumée fonctionnels.

Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée ?

Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur le bouton d'essai ? Dans un logement, il est obligatoire d'installer un avertisseur de fumée par étage, y compris le sous-sol. Celui-ci doit être installé dans le corridor des chambres à moins de 5 mètres de chaque porte.

Quand changer la pile ?

  • Si votre avertisseur de fumée émet des signaux sonores intermittents, c'est que la pile est trop faible et qu'elle doit être remplacée. N'installez jamais de pile rechargeable.
  • À chaque changement d'heure, il est recommandé de changer la pile.
  • Ne retirez jamais la pile de l'avertisseur et ne le débranchez pas, même s'il se déclenche inutilement. Utilisez plutôt la touche de sourdine de l'appareil.
  • Tout avertisseur de fumée doit être remplacé 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boîtier. Si aucune date de fabrication n'est indiquée, l'avertisseur de fumée doit être remplacé.

Comment choisir un avertisseur de fumée ?

  • L’avertisseur de fumée à ionisation est le plus courant, il s’installe près des chambres à coucher.
  • L'avertisseur de fumée à cellule photoélectrique s'installe près de la cuisine, de la salle de bain et des appareils de chauffage, car il déclenche moins d'alarmes inutiles causées par les vapeurs d'humidité ou de cuisson.
  • L’avertisseur muni d’une pile longue durée au lithium constitue un choix avantageux. La pile, située dans un compartiment scellé, a une durée de vie de dix ans.
  • Si un occupant est sourd ou malentendant, il est recommandé d’installer des avertisseurs de fumée qui combinent une lumière stroboscopique et du son.
  • Dans les constructions neuves, l’avertisseur de fumée doit être relié au système électrique. Il devrait idéalement contenir une pile d’appoints en cas de panne de courant.
  • Le logo « ULC » du Laboratoire des assureurs du Canada doit apparaître sur l’avertisseur de fumée, indiquant qu’il répond aux normes canadiennes.

Où doit-on installer un avertisseur de fumée ?

Dans le corridor des chambres à moins de 5 mètres de chaque porte, soit :

  • au plafond, à un minimum de 10 cm du mur
  • sur le mur, à une distance de 10 à 30 cm du plafond

Il est déconseillé d'installer un avertisseur à moins d'un mètre de la cuisine ou de la salle de bain. Il est interdit de peinturer un avertisseur de fumée, de retirer la pile d'un avertisseur de fumée ou de débrancher un avertisseur de fumée électrique.

Comment se départir des avertisseurs de fumée lorsqu'on doit les remplacer ?

Comme il n'y a pas de politique municipale particulière touchant la disposition des avertisseurs de fumée et compte tenu de l'argumentation scientifique selon laquelle une élimination en quantité dispersée ne présente aucun danger pour la santé publique et l'environnement, il ne convient pas de ramasser les avertisseurs de fumée lors de collectes de déchets dangereux domestiques, car cela contribue à les concentrer plutôt qu'à les disperser. Il est donc permis de procéder à l'élimination des avertisseurs de fumée avec les ordures ménagères. Cependant, il est recommandé de ne pas éliminer plus de dix avertisseurs à la fois.


Consultez le dépliant.